Suivez nous

  • facebook
  • twitter
  • rss_icon
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_41.jpg
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_31.jpg
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_21.jpg
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_11.jpg

Journée d’information sur l’incubateur d’entreprises de Meknès

L’Incubateur « Min Ajliki » et ses partenaires dans la région Fès-Meknès, notamment l’Université Moulay Ismail ont organisé une journée d’information sur l’offre de l’incubateur d’entreprises, le mardi 27 février 2018 au siège de la présidence de l’UMI -Meknès à 9h du matin.

La journée qui a eu lieu à la salle de conférence a offert la possibilité aux présents d’avoir des informations hors pairs sur le programme » Min Ajlik »i. Elle donna également à M. le président HASSAN SAHBI l’opportunité de remercier tous les partenaires du programme min Ajliki et d’encourager les professeurs pour donner un grand élan et de la continuité à l’incubateur de l’UMI.

La rencontre était aussi très importante dans le sens où elle a offert l’occasion d’inciter les jeunes à s’investir dans ce grand chantier qu’est l’entrepreneuriat ; eu égard à l’importance qu’il a dans le monde actuel ; et enfin de créer une synergie entre ce programme et les différents projets où l’UMI sera engagée.

Il est à noter que « Min Ajliki » est un programme de soutien à l’entrepreneuriat féminin au Maroc mis en place par l’APEF et financé par La coopération belge au développement. L’objectif du programme est de contribuer à l’amélioration quantitative et qualitative de l’entreprenariat féminin au Maroc, en mettant en œuvre des actions de sensibilisation, de formation, d’accompagnement pré- et post-création, d’incubateur et de mentoring.

L’objectif de la rencontre était également d’échanger avec les jeunes, identifier leurs challenges et les accompagner pour les convertir en idée de projet.

L’initiative de l’association pour la promotion de l’éducation et de la formation à l’étranger (APEFE) et de ses partenaires est loin d’être minime si l’on considère les résultats encourageants de la phase –pilote du programme « Min Ajliki »

Le programme en question développera l’esprit de montage de projet chez les femmes au Maroc et réunira une galaxie de professeurs et d’experts qui accompagneront les jeunes et gèrent les recherches et programmes scientifiques à caractère appliqué.

Au niveau de l’UMI, le programme permettra, comme a signalé M.Jaafari Samir, chargé de la Coopération Internationale à l’UMI, de :

  • conceptualiser et structurer l’offre d’incubateur de l’UMI.
  • Renforcer les compétences d’une équipe d’enseignants chercheurs et staff de l’UMI pour piloter et animer le projet.
  • Réseautage et mutualisation avec les universités de la région AUI, USMBA, ENA…
  • Développer des axes de recherches et des offres de formation sur l’entreprenariat et l’employabilité.

« C’est un os pour l’incubateur à l’UMI » a-t-il précisé.

M. Jaafari a parlé également d’une grande nouveauté, il s’agit de la digitalisation du programme comme système d’évaluation continue, qui permettra de suivre l’évolution de la TDC avec la mise en œuvre du programme, de publier les résultats d’évaluation impacte et aussi de capitaliser et renforcer le partenariat entre les membres du consortium «Min Ajliki».

Dans son intervention, M. Khalid Nada, quant à lui, a parlé du mode opératoire incubateur et a présenté les services de l’incubateur ; qui sont divisés en 3 services à savoir :

  • La phase pré-création
  • La phase post-création
  • La pérennisation.

Pour lui, Min Ajliki est un programme exemplaire parce qu’il va parfaitement avec la vision du développement de sa majesté le roi Mohammed VI en matière d’emploi ainsi que dans les perspectives du ministre belge de la coopération.

Après avoir répondu aux questions de la présence et après une fructueuse discussion, les organisateurs ont achevé les travaux de la journée d’étude à 1h après-midi.