Suivez nous

  • facebook
  • twitter
  • rss_icon
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_41.jpg
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_31.jpg
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_21.jpg
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_11.jpg

Les atouts de la ville de Meknès

La ville de Meknès fût fondée au XIème siècle par les Almoravides en tant qu’établissement militaire. Elle devint capitale sous le règne de Moulay Ismaïl (1672-1727), fondateur de la dynastie alaouite, qui en fit une impressionnante cité de style hispano-mauresque, entourée de hautes murailles percées de portes monumentales et qui démontre aujourd’hui une sorte d’alliance harmonieuse des styles islamique et européen dans le Maghreb du XVIIème siècle. La Médina s’est fixée sur un éperon rocheux, à l’endroit de l’élargissement du plateau, entre l’Oued Boufekrane et son petit affluent l’Oued Sidi Ali ou Mansour, les remparts et la Kasbah renforçant ce site naturel de défense transformant la petite ville de Meknès en ville impériale par opposition volontaire ou calculée à Fès, la ville voisine.

La Préfecture de Meknès est une des neuf entités administratives de la région Fès-Meknès selon le découpage administratif 2015, s’étendant sur une superficie d’environ 1786 Km2, elle englobe depuis 2003 les anciennes préfectures de Meknès-El Menzeh et d’Al Ismaïlia; son territoire préfectoral est divisé en 21 communes (dont 15 communes rurales).
La ville de Meknès chef-lieu de la Préfecture est un des deux pôles urbains de la région Fès-Meknès et l’une des quatre villes impériales du Maroc.
La population légale de la préfecture en majorité urbaine a atteint 835 695 habitants en 2014 (82,3% d’entre eux résident en milieu urbain, 58,2% sont âgés de moins de 35 ans, et 64% sont âgés de 15-59 ans).
Ses limites administratives se présentent ainsi :

  • La Province de Sidi kacem au Nord ;
  • La Province de Moulay Yacoub au Nord Est ;
  • La Province d’Elhajeb au Sud ainsi qu’au Sud Est ;
  • La Province de Khémisset à l’Ouest ;
  • La Province de Sidi Slimane au Nord Ouest ;

La Préfecture de Meknès occupe une position géographique stratégique car d’une part, elle se situe entre deux ensembles de montagnes : le Pré Rif et le Moyen Atlas Occidental et d’autres part, grâce au positionnement de la ville de Meknès, au croisement de grandes artères du Royaume du Maroc (routes nationales et provinciales, tronçons d’autoroute et chemin de fer reliant Marrakech et Oujda qui traverse la ville de Meknès).

Pour ce qui est du domaine agricole, la Préfecture de Meknès dispose d’un fort potentiel agricole, étant donné qu’elle comprend trois types de zones qui offrent de multiples opportunités pour l’activité agricole à savoir :

  • la zone de montagnes comprenant le pré rif ;
  • la zone des plateaux comprenant le plateau central de Meknès-Sais ;
  • la zone de plaine avec la région d’Ain Jemaâ, partie centrale du sillon Sud-Rifain, et la plaine de Mejjat.

En matière d’industrie, la Préfecture de Meknès dispose de quatre zones industrielles situées à Sidi Bouzekri, El Bassatine, Mejjat et la zone de l’Agropolis qui est la plus grande zone industrielle et la mieux équipée.

Au niveau de la ville de Meknès, l’artisanat demeure parmi les principaux secteurs créateurs d’emploi dans la mesure où celui-ci a employé 24 541 personnes et ce en 2013. Il est tourné presque dans sa quasi-totalité vers le marché national.

Concernant l’enseignement supérieur, hormis l’Académie Royale Militaire, et l’Ecole Nationale d’Agriculture, Les différents établissements de l’Université Moulay Ismail au niveau de la Préfecture de Meknès ont accueilli au cours de l’année 2017-2018, un effectif de plus de 60000 étudiants, dont 45,7% d’étudiantes.

Pour plus de détails sur les atouts et potentialité de la vile de Meknès, merci de consulter le site web suivant : cliquez-ici

Plaque tournante du Maroc

image006Point de passage obligé entre les plaines atlantiques et les hauts plateaux de l’Oriental, d’une part, et entre le Moyen-Atlas Septentrional et les collines pré-rifaines, d’autre part, Meknès occupe une position très stratégique. Outre cette situation géographique, la région offre des potentialités économiques importantes : Les plaines fertiles de Saïs et l’abondance des ressources hydrauliques, tous ces facteurs ont favorisés à l’installation humaine et le passage de communication depuis si longtemps. La préfecture de Meknès recèle d’importantes potentialités et opportunités de développement agricole aussi bien dans le secteur de la production végétale que dans le domaine de l’élevage. En savoir plus  en ce qui concerne le secteur de l’industrie, la préfecture de Meknès se caractérise par une diversification de la production. On note ainsi une prédominance remarquable du secteur des Industries Agro-alimentaire, ceci explique la mutation que connaît la région : d’une économie agricole on s’achemine vers une économie industrielle. Outre les secteurs du Textile et du Cuir, les industries liées à la Transformation du bois ont connu un développement considérable du fait du nombre important de forêts dans la région (20% de l’ensemble des forêts de la région économique centre-sud). Quant au secteur touristique, la région est dotée d’une importante infrastructure et d’un large réseau de services touristiques. Dans le domaine de l’artisanat, la région a besoin d’une véritable mise en valeur de ses potentialités qui demeurent sous-exploitées.