Suivez nous

  • facebook
  • twitter
  • rss_icon
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_41.jpg
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_31.jpg
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_21.jpg
http://www.umi.ac.ma/wp-content/uploads/2013/01/hedslide_11.jpg

La Semaine de l’Afrique

Meknès, 22/05/2017 (MAP)-,L’Université Moulay Ismail (UMI) de Meknès accueille du 22 au 25 mai courant des chercheurs, dirigeants, et cadres politiques marocains et africains, dans le cadre de la 1-ère édition de la semaine de l’Afrique, initiée sous le signe « Coopération sud-Sud : Quel rôle de l’université pour une coopération durable ».

La séance inaugurale de ce rendez-vous a été une occasion pour jeter la lumière sur la vocation africaine conçue par le Maroc qui, a pris sous le règne de SM le Roi Mohammed VI, une nouvelle dimension en s’inscrivant dans le cadre d’une vision de long terme qui s’appuie sur les vertus de la coopération Sud-Sud et sur l’impératif du développement humain, dans l’établissement de rapports économiques équitables, justes et équilibrés.

Le président de la région de Tahoua du Niger, Elo Adamou, a souligné le rôle prépondérant de ce genre de manifestations universitaires ou para-universitaires, qui auront, a-t-il dit, un impact positif et donneront un nouvel élan au renforcement des relations de coopération entre les pays africains.

Il a mis en exergue la qualité des études dispensées au Maroc qui est devenu une destination très prisée par les étudiants africains qui ne cachent pas leur satisfaction quant au niveau et à la qualité des cursus et filières des établissements supérieurs marocains.

Quant au Consul général de France à Fès, François-Xavier Tillette, a fait savoir que son pays suit avec un grand intérêt les efforts engagés par le Maroc pour donner corps et booster le développement de coopération sud-sud, mettant en exergue le contenu du discours prononcé par SM le Roi lors du sommet de l’Union Africaine (UA), tenu récemment à Addis-Abeba en Ethiopie.

Le diplomate a rappelé le rôle pionnier de l’université qui peut servir comme locomotive de développement grâce à ses publications contribuant à la relance notamment de la compétitivité ente les entreprises, relevant que l’Afrique a besoin de ses universités pour assurer un avenir prometteur au continent.

De son côté, le représentant de l’ambassade d’Allemagne au Maroc, Louis Ralph a insisté sur la nécessité de renforcer la coopération tridimensionnelle entre l’Europe, le Maroc et les pays d’Afrique et ce, pour assurer un dynamisme dans la coopération Sud-Sud.

Il a noté que la mise en place d’un système de réseautage entre les universités africaines est devenue une nécessité pour mettre en avant la recherche scientifique et la promotion du développement au niveau du continent qui aura plusieurs défis à relever.

Ces défis auront un grand impact sur l’Europe et d’autres pays du globe, a-t-il dit.

Cette manifestation culturelle sera axée sur des thématiques traitant, ente autres, de l’Afrique plurielle et du rôle de l’Université dans la coopération entre les pays africains, ainsi qu’une panoplie d’activités para-universitaires présentant la richesse et la diversité du patrimoine culturel de l’Afrique dont des pièces théâtrales, des expositions artistiques, des spectacles musicaux ainsi des manifestations sportives.

Cet événement sera clôturé jeudi prochain pour fêter la journée mondiale de l’Afrique, qui célèbre l’anniversaire de la signature des accords de l’Organisation de l’Unité Africaine, le 25 mai 1963.

Source : MAP